Kraken

Qu’est-ce que Siacoin? (SC)

Guide du débutant


Le logiciel de crypto-monnaie Sia permet à tout ordinateur qui l’exécute de louer de l’espace disque inutilisé aux utilisateurs qui souhaitent stocker des fichiers. 

Parfois vendue comme le "Airbnb des disques durs", Sia fonctionne sur le même principe que les solutions de stockage dans le cloud proposées par les géants de la technologie Amazon ou Google. Plutôt que de faire confiance à une entreprise pour gérer et stocker ses données, ses utilisateurs s’appuient sur des logiciels et un réseau distribué d’ordinateurs mondiaux.

Pour ce faire, les fichiers stockés via le réseau Sia sont divisés en plusieurs fragments, de façon à en stocker une petite partie de chacun sur disque dur. Les fichiers sont également chiffrés, assurant ainsi la sécurité des données des utilisateurs du réseau, qui sont protégées contre tout accès non autorisé.

Ceux qui souhaitent stocker des fichiers sur le disque dur d’un autre utilisateur de Sia paient pour ce service en utilisant du Siacoin, la crypto-monnaie native de la plateforme. 

Depuis 2020, Sia dispose d’une capacité réseau de plus de 2 pétaoctets (2 256 téraoctets), avec près de 333 opérateurs de nœuds qui sécurisent activement le réseau. Il héberge actuellement 766 téraoctets de fichiers.

What is siacoin sc


Qui a créé Siacoin?

Sia a été fondée par les développeurs David Vorick et Luke Champine en 2013. À l’époque, tous les deux étaient étudiants en sciences informatiques à l’Institut polytechnique de Rensselaer à New York.

L’idée de créer un réseau de stockage de fichiers décentralisé leur est venue pour la première fois lors d’un hackathon organisé au MIT en 2013. L’année suivante, tous deux ont fondé Nebulous Inc., financé à hauteur de 750 000 $ par des bailleurs de fonds comme Xiaolai Li et Procyon Ventures. 

Outre son travail sur Sia, David Vorick a participé à la création de Bitcoin Core, le principal logiciel utilisé par les nœuds du réseau Bitcoin. 

L’équipe Siacoin

David Vorick et Luke Champine sont toujours activement impliqués dans leur projet et ont depuis intégré un certain nombre de développeurs et de cadres à leur équipe

Le lancement de la bêta publique de Sia a eu lieu en mars 2015, le réseau direct ayant été ouvert au public en juin de la même année. 

Depuis, l’équipe Sia a levé près de 6,4 millions de dollars. Aujourd’hui, Nebulous est financé par Raptor Group, First Star Ventures, Fenbushi Capital et INBlockchain.

Comment fonctionne Siacoin?


Le Siacoin est la devise du réseau Sia. Les locataires paient des hôtes en Siacoin pour utiliser une partie de leur disque dur; le paiement n’est validé que lorsque les hôtes ont prouvé qu’ils hébergent le fichier en question.

Cette fonctionnalité repose sur une forme de contrat intelligent, que Sia appelle des "contrats de fichiers" ("file contracts" en anglais). Ces derniers établissent les paramètres de la relation entre l’hôte et le locataire, notamment les engagements en matière de prix et de disponibilité. 

Généralement d’une durée de 90 jours, ils sont automatiquement appliqués par le réseau.

À la conclusion d’un contrat de fichier, l’hôte doit prouver qu’il stocke réellement les données concernées, dans le cadre d’un processus appelé la "preuve de stockage" ("storage proof"), par lequel l’hôte démontre qu’il héberge bien une petite partie des données du fichier du locataire. 

Si cette preuve est ajoutée à la blockchain dans le délai imparti, l’hôte est alors payé en Siacoin.

Avant que les fichiers ne soient téléchargés et distribués aux hôtes, Sia les divise en 30 parties, chacune étant chiffrée. Cette procédure empêche le réseau d’être à la merci d’un point unique de défaillance.

En outre, le logiciel Sia utilise une technologie connue sous le nom de "codage d’effacement" ("erasure coding"), qui intègre des redondances pour garantir à l’utilisateur un accès permanent à ses fichiers, même lorsqu’une vingtaine d’hôtes sur 30 sont hors ligne.

Que sont les Siafunds? 

Utilisé pour remplir les contrats intelligents de Sia, le Siacoin est la crypto-monnaie échangée entre les locataires et les hôtes. Toutefois, le réseau dispose également d’un autre token, les Siafunds. 

Les Siafunds encouragent la croissance du réseau Sia en incitant davantage d’utilisateurs à participer. 

Plus précisément, les détenteurs de ces tokens ont droit à une part de 3,9% sur chaque source de financement à la conclusion d’un contrat, notamment sur les frais de locataire, les coûts de bande passante et les garanties de l’hôte.

Concrètement, s’il n’y a aucune limite quant au nombre de Siacoins existants, les Siafunds sont limités à 10 000 tokens, tous créés lors du lancement du logiciel Sia en 2015. 

Au départ, Nebulous détenait la totalité de ces 10 000 Siafunds, mais depuis, l’entreprise a réalisé plusieurs ventes de tokens pour aider à financer le développement du réseau. Depuis 2020, Nebulous conserve la propriété d’environ 8 750 Siafunds, le reste étant détenu par les utilisateurs de Sia. 

La valeur de Siafunds fluctue en fonction de la quantité, de la valeur et de la taille des contrats sur Sia.

La blockchain Sia

La blockchain Sia est similaire à la blockchain Bitcoin, exception faite des modifications qui lui permettent de stocker et d’échanger efficacement des fichiers. 

Les fichiers étant répartis entre différents nœuds, aucun nœud ne peut y accéder. Même en ayant obtenu la clé privée du locataire, seule une fraction du fichier stocké sera disponible.

À l’image du réseau Bitcoin, Sia est ainsi en mesure de proposer une grande disponibilité de façon constante (puisqu’il ne dépend pas des fournisseurs d’accès Internet (FAI), qui pourraient tomber en panne sans prévenir), tout en évitant aux utilisateurs de devoir se faire confiance pour le stockage des fichiers et l’utilisation du réseau. 

Les locataires sont également protégés contre les hôtes malveillants par l’exigence d’une preuve de stockage. Les hôtes doivent prouver qu’ils sont en ligne et conservent correctement toutes les données du locataire.
 

 


Pourquoi le Siacoin a-t-il de la valeur?

Le Siacoin tire sa valeur de son utilité sur le réseau, s’agissant du seul moyen de paiement utilisable par les utilisateurs de la blockchain Sia à la signature d’accords de locataire ou d’hôte. 

Les locataires doivent donc acheter et dépenser du Siacoin pour stocker des fichiers; quant aux hôtes, ils doivent recevoir et vendre du Siacoin en échange des ressources informatiques qu’ils utilisent. 

Le marché du Siacoin compte également d’autres acteurs économiques, notamment des mineurs, qui doivent dépenser de la puissance informatique pour créer les blocs qui permettent de regrouper les transactions sur le réseau. Depuis 2020, les mineurs gagnent 40 511 SC (soit près de 40 $) chaque fois qu’un bloc est accepté. 

Toutefois, Siacoin n’est pas le seul projet de crypto-monnaie cherchant à révolutionner le marché du stockage et la volonté par la concurrence d’attirer d’autres utilisateurs pourrait faire augmenter la pression sur le prix du coin. 

Le Siacoin a pour principaux concurrents d’autres systèmes de stockage cloud décentralisés, parmi lesquels Filecoin, Storj et MaidSafe, qui présentent chacun des capacités techniques variables. 


Pourquoi utiliser le Siacoin?

Pour ses aficionados, Sia permet de reprendre le contrôle sur ses données en les tenant à l’écart des entités commerciales ou gouvernementales, et de les restituer à l’utilisateur. 

Les utilisateurs de réseau soucieux de la confidentialité peuvent également stocker leurs fichiers sans crainte que leurs informations soient consultées par qui que ce soit ni ciblés par des publicités basées sur les fichiers stockés. 

Outre sa crypto-monnaie (le SC), cette particularité contribue à la popularité de Sia et d’offres concurrentes basées sur la blockchain. 
 

Commencer à acheter du SC


Vous êtes prêt à passer à l’étape suivante et à acheter du SC!