Kraken

Qu’est-ce qu’Arweave? (AR)

Guide du débutant


Arweave est un logiciel conçu pour stocker des fichiers sur un réseau distribué d’ordinateurs, ce de manière permanente. Son objectif consiste à recréer ce qui se rapproche de la mythique bibliothèque d’Alexandrie: une archive numérique permanente. 

À ce titre, Arweave a de nombreux points communs avec d’autres plateformes de stockage décentralisées, notamment Filecoin et Sia, qui utilisent toutes deux des crypto-monnaies afin de créer des marchés sur lesquels les utilisateurs peuvent acheter et vendre des services de stockage de données.

À l’instar de ces protocoles ambitieux, Aarweave cherche également à révolutionner un marché dominé par les géants du stockage actuels: Google, Amazon et Microsoft. 

Toutefois, Arweave se distingue de ses concurrents par son engagement à stocker les données de manière permanente, grâce à des incitations uniques basées sur sa crypto-monnaie, l’AR. 

En théorie, sa conception prévoit de permettre aux utilisateurs stockant des données de percevoir des revenus, y compris a posteriori des paiements initiaux pour son service de stockage décentralisé.

De plus, les fichiers stockés sur Arweave sont accessibles depuis des navigateurs Web traditionnels, et ne nécessitent donc pas de portefeuille ou de service blockchain particulier. Entre autres fonctionnalités notables en cours de développement, citons un mécanisme de vote qui permet à ses utilisateurs de modérer le contenu illicite. 

Dès 2020, Arweave a déjà commencé à stocker des données d’Internet Archive dans le cadre d’un partenariat qui, espère-t-elle, contribuera à protéger de toute altération les données de cette institution historique. 

Pour ne manquer aucune des dernières informations sur Arweave, ajoutez sa page Medium à vos favoris juste ici.

What is arweave ar


Qui a créé l’Arweave?

Initialement baptisée Archain en 2017, Arweave a subi un rebranding en 2018, l’équipe Arweave ayant alors été acceptée pour participer à l’accélérateur de start-ups Techstars. 

Arweave a ensuite levé 5 millions de dollars en 2019 auprès de sociétés de capital-risque réputées, notamment Andreessen Horowitz et Union Square Ventures.

En mars 2020, Arweave a annoncé un financement supplémentaire de 8,3 millions de dollars à consacrer au développement de la communauté d’utilisateurs et de développeurs s’appuyant sur Arweave. 

Comment fonctionne Arweave?


Arweave n’est pas exactement une blockchain. Au lieu d’une chaîne de blocs contenant des transactions et des données, une conception caractéristique de la plupart des crypto-monnaies, Arweave stocke ses données dans un graphe de blocs. 

Ainsi, chaque bloc est lié à deux blocs antérieurs au sein d’Arweave, formant une structure appelée "blockweave". Celle-ci diffère donc du Bitcoin, sur lequel les blocs sont reliés dans l’ordre pour créer une chaîne. 

(Entre autres crypto-monnaies utilisant une structure graphique se trouve Hedera Hashgraph.)

Consensus Proof-of-access

La conception d’Arweave la différencie également de la plupart des crypto-monnaies vis-à-vis de la vérification de l’exactitude des transactions. 

Là où Bitcoin exige des ordinateurs de son réseau qu’ils entrent en compétition pour résoudre un casse-tête mathématique, un processus appelé "Proof-of-work" ou preuve de travail, Arweave utilise un autre mécanisme, désigné sous le nom de "Proof-of-access" ou preuve d’accès. 

En résumé, Arweave demande à ce que chaque ordinateur intégré au réseau vérifie qu’un nouveau lot de transactions contient également un marqueur sélectionné aléatoirement au sein d’un lot précédent. 

Si ce marqueur est présent, les nouvelles transactions peuvent être ajoutées au réseau. L’ordinateur qui ajoute un nouveau lot reçoit une récompense sous la forme de crypto-monnaie, l’AR.  

La preuve d’accès permet de s’assurer que les ordinateurs du réseau Arweave peuvent vérifier l’exactitude de toutes les nouvelles transactions, mais aussi que les anciennes n’ont pas été falsifiées. 

Modération du contenu

Autre fonctionnalité du réseau Arweave: la possibilité pour toute personne exécutant le logiciel de choisir le type de données qu’elle souhaite stocker. Sur Arweave, ce processus est connu sous le nom de modération du contenu. 

En d’autres termes, les ordinateurs du réseau peuvent décider des types de contenu qu’ils souhaitent héberger. 

Ils peuvent opter pour des fichiers audio et ne pas souhaiter héberger d’images, par exemple. Lorsqu’un nouveau contenu est importé sur le réseau, Arweave demande à chaque ordinateur s’il accepte les données.

Les utilisateurs sont toutefois incités à intensifier le stockage des données, puisqu’ils sont récompensés par un pourcentage plus élevé sur les frais de transaction.
 


Pourquoi l’AR a-t-il de la valeur?

L’AR est la devise du réseau Arweave. 

Les utilisateurs qui souhaitent stocker des données doivent acheter de l’AR pour financer le stockage distribué des données; quant aux ordinateurs du réseau qui fournissent de tels services de stockage, ils doivent accepter le paiement en tokens AR. 

Une remarque à l’intention des investisseurs: le nombre de tokens AR en circulation est limité à 66 millions d’unités. La première tranche de la crypto-monnaie AR a été créée en juin 2018, lors du lancement d’Arweave. À cette époque, 55 millions de tokens AR ont été créés.

Il est prévu de débloquer 11 millions de tokens AR supplémentaires, qui seront progressivement diffusés sur les ordinateurs exécutant des services de stockage sur le réseau. 

Économie du token

Les paiements sur le réseau, en particulier, sont calculés en partant du principe que les coûts de stockage vont continuer à baisser au fil du temps. Par conséquent, payer pour stocker des données sur le réseau Arweave revient à s’acquitter de frais initiaux uniques pour leur stockage permanent. 

À l’image d’autres schémas de stockage de données blockchain, les paiements AR sont versés aux ordinateurs du réseau Arweave qui proposent des services de stockage. Cependant, ces paiements ne sont pas transmis directement à chaque utilisateur. Ils sont regroupés et distribués progressivement aux ordinateurs. 

Ce pool de frais est connu sous le nom de "Storage Endowment" ou dotation en stockage. À l’instar d’autres types de fonds de dotation, il vise à générer des rendements à partir de l’ensemble des capitaux qui y sont investis. 

La somme des frais payés par les utilisateurs pour le stockage prend de la valeur au fil du temps, au même titre que les intérêts sur un compte bancaire. Ce pool gagnant en valeur, il est en mesure d’effectuer des versements réguliers aux ordinateurs qui s’occupent du stockage pendant un certain nombre d’années.
 


Pourquoi utiliser l’AR?

Selon vous, le Web dépend bien trop de services centralisés comme Amazon, Google, Microsoft ou Alibaba pour le stockage? Dans ce cas, Arweave devrait vous intéresser. 

En outre, vous pourriez souhaiter utiliser Arweave si vous croyez en sa vision particulière de l’avenir. 

Contrairement à ses concurrents, notamment Filecoin et Sia, Arweave se concentre sur le stockage permanent. Concrètement, le token AR a donc son intérêt si vous êtes séduit à l’idée d’un stockage à vie pour les données numériques, comme dans un musée ou une bibliothèque traditionnelle.  

Les opérateurs informatiques peuvent également y voir un moyen intéressant de vendre de l’espace de stockage et de gagner de l’argent en contribuant à rendre le Web plus performant et pérenne. 
 

Commencer à acheter de la crypto-monnaie


Pour l’instant, nous ne proposons pas encore d’AR sur Kraken, mais vous pouvez découvrir notre sélection complète ici et vous inscrire pour créer un compte!