La vérité sur le Bitcoin

Guide du débutant


Il est probable que vous soyez tombé sur cette page dans l’intention de changer de point de vue sur le Bitcoin. Les idées reçues sont nombreuses à ce sujet, combattons-les ! 

Tout d’abord, commençons par l’essentiel.

Le Bitcoin est décrit comme une invention qui, pour la première fois de l’histoire, a permis à des utilisateurs de logiciels de gérer une source d’argent numérique non contrôlée par un gouvernement ou une banque.

Cela semble assez simple. Pourtant, il peut être difficile de composer avec les innovations. En fait, l’histoire regorge d’exemples d’experts qui se sont opposés à tout, de l’électricité au réfrigérateur, en suggérant que leur utilisation serait mauvaise pour la société.

Prenez ce célèbre article de Newsweek datant de 1995. Si vous lisez cet article sur un téléphone mobile ou un ordinateur de bureau, vous le trouverez probablement amusant. 

En voici un extrait : "La vérité est qu’aucune base de données en ligne ne remplacera votre journal quotidien, aucun CD-ROM ne remplacera un professeur compétent, et qu’aucun réseau informatique ne changera le fonctionnement d’un gouvernement.

C’est ce qui s’appelle avoir le nez creux !

Blague à part, avant de lire cet article, il est important que vous sachiez que le Bitcoin est parfaitement légal dans la plupart des pays du monde. Toutefois, il existe des exceptions, ce qui signifie que vous devez prendre connaissance des lois locales relatives aux crypto-monnaies avant d’investir dans celles-ci.

En cas de doute, consultez toujours un avocat ou un comptable local avant de vous lancer.
 

truth myth bitcoin

Le Bitcoin n’est pas principalement utilisé par les criminels

Comme toute technologie, le Bitcoin peut être utilisé indépendamment des intentions de l’utilisateur.

Internet, les cartes bancaires, les téléphones portables et même les monnaies fiduciaires sont utilisés à bon et à mauvais escients dans le monde entier. C’est également le cas pour le Bitcoin.

Pourtant, une idée fausse très répandue sur le Bitcoin est que les criminels l’utilisent parce qu’il permet de réaliser des transactions de manière anonyme et intraçable. C’est loin d’être le cas. S’il existe certainement des moyens d’améliorer la confidentialité des transactions, celles en Bitcoins sont transparentes par défaut.

Cela signifie qu’avec les ressources et le savoir-faire adéquats, les entités malveillantes peuvent être repérées par les gouvernements et les organismes chargés de l’application de la loi.

Par exemple, Kraken travaille en étroite collaboration avec les forces de l’ordre pour attraper les criminels, et nous réalisons des investissements pour apprendre à nos utilisateurs à se protéger contre les escroqueries courantes.

Bitcoin n’est  pas une pyramide de Ponzi

Commençons par la définition d’une pyramide de Ponzi : une escroquerie en matière d’investissement impliquant la promesse de taux de rendement élevés avec peu de risques pour les investisseurs.

Le Bitcoin ne correspond pas à cette définition pour de nombreuses raisons :

  • Le but de Bitcoin n’est pas de recruter de nouveaux participants.
  • Le réseau Bitcoin continuera à fonctionner quel que soit le nombre de participants utilisant le réseau.
  • Les nouveaux utilisateurs qui rejoignent le réseau Bitcoin ne financent pas les anciens utilisateurs avec de nouveaux fonds.
  • Il n’y a pas d’organes centralisés qui acheminent l’argent vers le sommet.

Le Bitcoin s’apparente-t-il encore à une pyramide de Ponzi ? Nous pensons que non.

Le Bitcoin n’est pas une bulle

Le Bitcoin va atteindre 0 $ ! Chaque fois que la valeur d’un actif augmente à un rythme jamais vu, il est courant de voir les médias titrer sur le mot "bulle".

Les exemples récents les plus connus sont une série d’articles de presse de 2010 annonçant l’éclatement des "bulles boursières" d’Apple et d’Amazon. Vous pouvez consulter le niveau de trading de ces entreprises aujourd’hui pour voir si ces prédictions se sont concrétisées ou pas.

En réalité, personne ne sait quelle sera l’ampleur de l’adoption du Bitcoin.

Une chose est sûre, jusqu’à présent, le Bitcoin s’est redressé après chaque correction, alors même que les médias grand public n’ont cessé de tabler sur sa disparition.

La plupart des gouvernements sont favorables au Bitcoin

Moins de 1% des pays ont interdit les crypto-monnaies (la liste très courte ne comprend que le Pakistan, la Bolivie et la Macédoine).

Cela signifie que la grande majorité des autres pays étudient le Bitcoin et les blockchains à des degrés divers, dans le but de déterminer comment exploiter ces technologies et ces actifs pour atteindre leurs objectifs financiers.

Depuis 2011, Kraken entretient des relations étroites avec les organismes de réglementation et les représentants de gouvernement afin de décourager, minimiser et prévenir les comportements criminels.

Le bitcoin n’est pas  mauvais pour la planète 

L’une des idées reçues les plus répandues est que le Bitcoin nuit à l’environnement.

Il est important de ne pas prendre cette information au pied de la lettre et d’obtenir des points de vue différents sur la consommation d’énergie de Bitcoin. De nombreuses activités financières consomment beaucoup plus d’énergie que le minage de Bitcoin, notamment l’extraction d’or et la production de monnaie fiduciaire.

Par exemple, selon un rapport de 2017, Bitcoin consomme environ 8,27 TWh par an, contre 132 TWh par an consommés par l’industrie minière aurifère.

En outre, le réseau Bitcoin peut utiliser des énergies renouvelables, ce qui signifie qu’il peut être aussi bon pour l’environnement que sa source d’électricité.

Pour en savoir plus sur les avantages du minage de Bitcoin, consultez notre guide "Qu’est-ce que le minage de Bitcoin ?".

Commencer à acheter des crypto-monnaies


Vous êtes prêt à passer à l’étape suivante et à acheter des crypto-monnaies !

 

Acheter de la crypto

Ressources utiles

Vous souhaitez en savoir plus sur ce qui rend le Bitcoin si spécial ? Rendez-vous sur la page "Qu’est-ce que Bitcoin ?” située dans le centre d’apprentissage de Kraken pour approfondir vos connaissances.

Vous pouvez également en savoir plus sur les crypto-monnaies et sur les différents types de crypto-monnaies sur le site Internet Kraken.